L’impact positif du réemploi sur le bilan carbone de votre entreprise

Sophie Scantamburlo-Contreras

Co-founder @Scop3 ♻, achat/revente d'équipements professionels d'occasion

Partager cet article

Dans le cadre d’une stratégie RSE, nombreuses sont les entreprises à la recherche de solutions pour limiter leur impact environnemental. Le réemploi des équipements professionnels constitue un moyen simple de réduire le bilan carbone de votre entreprise et d’adopter un mode de consommation plus durable et responsable. Qu’est-ce que le réemploi ? Quel est son impact ? On vous explique tout !

1. Le réemploi, qu’est-ce que c’est ?

1.1 Un pilier de l’économie circulaire

La surconsommation des ressources, la pénurie des matières premières et le gaspillage sont souvent cités parmi les causes de la crise environnementale. L’économie circulaire propose de revoir en profondeur nos modes de fonctionnement en se basant sur une utilisation raisonnée des ressources naturelles et une consommation sobre et responsable.

L’économie circulaire repose sur trois domaines d’actions répartis le long de la chaîne de valeur :

• Mieux produire avec moins de ressources

• Consommer de manière plus responsable et durable

• Gérer la fin de vie des produits avec le recours prioritaire au recyclage

Pour en savoir plus les différentes notions de l’économie circulaire, n’hésitez pas à lire l’article de notre partenaire SCOP3.

Ce modèle fonctionne ainsi sur la création de boucles vertueuses entre chaque domaine d’actions. Si le recyclage et l’éco-conception sont parmi les notions les plus connues de l’économie circulaire, il existe d’autres procédés fondamentaux et encore plus respectueux de l’environnement. Le réemploi en fait partie !

Il existe de nombreux acteurs qui proposent des solutions durables pour limiter la production de biens et services.

Par exemple, notre partenaire, Club Tina, qui revalorise les vêtements de seconde main et les invendus pour leur donner une nouvelle vie en créant des vêtements d’entreprise personnalisés.

1.2 Le principe d’allongement de la durée d’usage

Le modèle de l’économie circulaire envisage le cycle de vie d’un produit en étendant sa durée d’usage dans le but de réduire l'utilisation de matières premières et la production de déchets.

L’allongement de la durée de vie par le réemploi constitue l’un des principes les plus efficaces pour réduire l’impact à la fabrication et à la distribution d’un produit.

D’après l’ADEME, le réemploi se défini comme « l’opération par laquelle un produit est donné ou vendu par son propriétaire initial à un tiers qui lui donnera une seconde vie. » Le produit gardant l’usage pour lequel il a été conçu et ne devenant à aucun moment un déchet, le réemploi est une composante essentielle de la prévention des déchets, de la lutte contre le gaspillage et de la surproduction.

Par définition, le réemploi vise à développer le marché de la seconde main. Si la seconde main est une notion aujourd’hui bien ancrée dans la vie de tous les jours, les entreprises ont également tout intérêt à adopter ce principe du réemploi pour limiter leur impact environnemental.

2. Réduire l’impact environnemental de votre entreprise grâce au réemploi des équipements professionnels

2.1 Une opportunité pour agir sur le scope 3 de votre bilan carbone

La législation actuelle contraint les entreprises à prendre en compte l’impact environnemental de leurs activités. C’est notamment le cas de la loi AGEC qui incite les entreprises à consommer et produire de manière plus éco-responsable, durable et respectueuse de la planète.

Conscientes du rôle qu’elles ont à jouer dans la transition écologique, un nombre croissant d’organisations mesurent leur bilan carbone non pas par contrainte, mais par choix. Le bilan carbone est un outil qui permet aux entreprises de comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités. Ces émissions sont catégorisées en trois scopes :

  • Le scope 1 correspond aux émissions directes de GES
  • Le scope 2 aux émissions indirectes liées à l’énergie
  • Le scope 3 à toutes les émissions indirectes.

Ce troisième scope regroupe ainsi toutes les émissions de GES liées à la chaîne de valeur complète de l’entreprise, en amont et en aval de son activité. Très large, il comptabilise généralement la majorité des émissions de CO2 de l’entreprise.

La gestion des équipements professionnels, que ce soit au moment de l’achat ou de la fin de vie, fait partie de ce scope. Dans ce contexte, le réemploi des équipements constitue une réelle opportunité pour les entreprises de limiter leur empreinte carbone et environnementale, dans le cadre d'une stratégie RSE globale.

Pour en savoir plus sur la définition des scopes d’un bilan carbone, consultez notre article dédié.

2.2 Donnez une seconde vie à vos équipements professionnels

Les entreprises restent aujourd’hui un haut lieu du gaspillage : chaque année, ce sont plus de 2.5 millions d’équipements professionnels qui sont jetés.

Déménagement, rénovation des bureaux, généralisation du télétravail… encore trop d’entreprises décident de jeter des équipements et du mobilier encore en état.

Notre partenaire SCOP3, avec qui nous écrivons cet article, propose une plateforme digitale qui permet aux entreprises de vendre ou donner les équipements dont elles n’ont plus l’utilité.

En donnant une seconde vie à vos équipements professionnels, vous faites un geste à la planète, luttez contre le gaspillage et participez à l’effort solidaire vous choisissez de faire des dons à des associations.

Vous pouvez également acheter des équipements professionnels et du mobilier de seconde main pour aménager vos espaces de travail. Issus de l’économie circulaire, ces équipements vous permettront de concevoir des espaces de travail éco-responsables en contribuant à la réduction d’émissions de CO2 et à la préservation des ressources naturelles.

Acheter d’occasion c’est donner une seconde vie à du matériel qui aurait été jeté ou recyclé, deux procédés coûteux en énergie.

Par exemple, en achetant un fauteuil de bureau de seconde main, vous économisez environ 108kg d’émissions de CO2. On vous laisse imaginer les tonnes de CO2 évitées grâce à l’aménagement d’un open-space entièrement équipé en seconde main !

D’ailleurs, l’aménagement éco-responsable fait partie des solutions que nous proposons dans le cadre d’une démarche bas-carbone.

Souce: Scop3

{{newsletter-blog-3}}

Mission Décarbonation

Chaque mois, un décryptage de l’actualité climat des entreprises et nos conseils pour vous décarboner, suivis par plus de 4000 personnes.

Ne ratez plus les dernières actualités climat et ancitipez les nouveautés réglementaires !

Envie d'en savoir plus ?

Consultez l’article de notre partenaire SCOP3 pour tout savoir sur l'achat responsable de mobilier de seconde main

Sur la même thématique

Nos autres articles pour aller plus loin, écrits avec autant de passion 👇

Illustration Blogpost
Bilan carbone
27/2/2024
18 mins

Tout comprendre au bilan carbone

Pourquoi faire un bilan carbone ? Comment le faire ? Avec quelles données d'activités ou quels facteurs d'émissions ? Ce guide est fait pour vous !

Baptiste Gaborit

Rédacteur Climat

Illustration Blogpost
Bilan carbone
27/2/2024
4 mins

Tout comprendre aux facteurs d’émission

Découvrez notre article sur les facteurs d'émission et sur notre base Sami de plus de 100 000 facteurs d'émissions !

Anna Inisan

Rédactrice climat

Illustration Blogpost
Bilan carbone
23/2/2024
8 mins

Le bilan carbone, un outil de performance économique

Rentabilité des actions de réduction des GES, compétitivité, protection face aux risques de transition. Réaliser son bilan carbone offre de nombreux bénéfices économiques.

Baptiste Gaborit

Rédacteur Climat

Les commentaires

Merci, votre commentaire a bien été envoyé et sera publié dès validation par notre équipe 🤓
Votre commentaire n'a pas été envoyé, veuillez réessayer et nous contacter si le problème persiste 🤔
Pas encore de commentaire, soyez le premier à réagir ✍️