Qu'est ce que l'empreinte carbone ? Définition et Calcul

L'empreinte carbone est un outil très intéressant pour connaitre l'impact de nos vies sur le climat. Aujourd'hui revenons sur la notion d'empreinte carbone, sa définition et ses modes de calcul.
Empreinte carbone
Mis à jour le :
16/7/2020
Sommaire

L’empreinte carbone est une notion de plus en plus présente dans le débat public, les médias et les conversations.


Les volumes de recherche sur Google sont un bon moyen de le constater. Les recherches de l’expression “empreinte carbone” ont quadruplé en moins de 4 ans.

Il y a donc bien un intérêt croissant des citoyens pour cette unité de mesure. Qui traduit la prise de conscience de plus en plus marquée de l’importance de la lutte contre le changement climatique.


Il nous paraît donc essentiel de s’attarder sur le terme “empreinte carbone” pour bien le comprendre.


> Carbon footprint en anglais 🇬🇧

 

> Huella de carbono en espagnol 🇪🇸 

> Pegada de carbono en portugais 🇵🇹 


Quelle est la définition exacte de l’empreinte carbone ? 

A quoi sert cette unité de mesure popularisée dans les années 1990 ? 

Et surtout comment calculer son empreinte carbone ?


1. Définition de l’empreinte carbone

 

Définition

L’empreinte carbone est la quantité de gaz à effet de serre émise par l’activité d’un être humain, d’une entreprise, d’un Etat, ou par la production d’un bien ou d’un service. 

> Par exemple, l’empreinte carbone de la France en 2019 était de 750 millions de tonnes de CO2e (si vous vous demandez ce que veut dire ce petit “e”, on en parle juste après !).

> L’empreinte carbone d’un ordinateur portable est d’environ 156 kilos de CO2e.

> Et l’empreinte carbone d’un kilo de chocolat est d’environ 5kg de CO2e.

> Il est important de distinguer les émissions comprises dans l’inventaire national (liées à la production sur un territoire, d’environ 6 tonnes de CO2e par personne en France) de celles liées à la consommation (qui comprennent donc les émissions importées, pour les produits souvent fabriqués en Asie mais consommés en France). L’empreinte carbone prend ces deux données en compte dans son calcul, cela fait d’elle un outil très pertinent.

> Pour l’empreinte carbone d’une entreprise, on parle alors de Bilan Carbone. C’est l'outil le plus utile et le plus robuste pour engager son entreprise pour le climat. Si l’effectuer vous intéresse, vous pouvez lire notre article dédié, et nous contacter !

Historique 

Cette notion d’empreinte carbone a été popularisée dans les années 1990. Avant ça, le terme d’empreinte écologique était le plus utilisé. Ce terme, qui recouvre l’empreinte carbone et d’autres impacts environnementaux, détermine la surface et les ressources utilisées par nos activités sur une année.

Mais la notion est restée assez confidentielle jusqu’au milieu des années 2000. Et jusqu’à une campagne de publicité de BP (British Petroleum), oui oui vous avez bien lu !

BP a en effet réalisé une campagne de communication massive à l’époque sur le sujet de l’empreinte carbone. Bizarre, me diriez-vous ? L’objectif pour BP était en fait de responsabiliser le consommateur, calculateur d’empreinte carbone personnelle à l’appui, plutôt que d’être tenu responsable en tant qu’entreprise pour ses émissions.

Cette campagne a finalement permis de populariser la notion de carbon footprint - empreinte carbone en français.

Utilité

> Calculer l’empreinte carbone est très utile car c’est une métrique très parlante pour mesurer l’impact sur le changement climatique d’une personne, d’une activité ou d’un Etat.

> D’un point de vue méthodologique, c’est une métrique assez simple à manipuler qui fait du calcul d’empreinte carbone une étape quasi obligatoire pour guider les actions de réduction d’émissions, qu’elles soient menées à l’échelle individuelle ou collective.


Les gaz à effet de serre pris en compte dans le calcul de l’empreinte carbone


> Bien qu’exprimée en CO2 (en réalité en CO2 équivalent), l’empreinte carbone prend bien en compte tous les gaz à effet de serre (GES) et pas uniquement le CO2. Tour d’horizon des différents GES:


  • Le dioxyde de carbone (CO2). Le CO2 est responsable de 75% des émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine.
  • Le méthane (CH4), principalement émis par les ruminants (vaches, moutons …) 
  • Le protoxyde d’azote (N2O) est un gaz que l’on retrouve beaucoup en chimie, notamment dans la fabrication d’engrais. 
  • Les hydrofluorocarbures et perfluorocarbures (HFC et PFC)  sont souvent utilisés comme gaz frigorifique dans les systèmes de froid (votre frigo par exemple).
  • L’Hexafluorure de soufre (SF6) est un gaz que l’on retrouve notamment dans les systèmes électriques en qualité d’isolant.


> Pour avoir une empreinte carbone exprimée en une unique unité, les autres gaz à effet de serre sont donc tous convertis en quantité de CO2. On parle d' “équivalent CO2”, ou “CO2e” (voire parfois “CO2eq”).

> Comment sont-ils convertis sachant que les GES n’ont pas tous le même impact sur le climat ? Par exemple, un kilo de méthane (CH4) réchauffera 28 fois plus d’atmosphère qu’un kilo de CO2. 


> Attention ça devient technique : c’est là qu’intervient le Pouvoir de Réchauffement Global (ou PRG), l’indice est de 1 pour le CO2. Il est donc de 28 pour le méthane, de 260 pour le protoxyde d’azote, etc.


> Prenons un exemple. Si la production d’un bien émet 10 kilos de méthane et 200 kilos de CO2, son empreinte carbone sera de 10x28 + 200 = 480 kg de CO2e.

2. Quelle est l’empreinte carbone de la France ? D’un français ? 


> L’empreinte carbone de la France et des français est souvent calculée. Cela permet de voir comment elle évolue et de savoir où on en est dans l’effort vers la neutralité carbone.


> En 2018, l’empreinte carbone de la France liée à ses productions (donc l’inventaire national des émissions, cf partie définition) était d’environ 425 millions de tonnes de CO2e, soit 6,3 tonnes par personne.

> Et l’empreinte carbone de la France, en prenant en compte les importations de biens et de services, était d’environ 750 millions de tonnes de CO2e.


> Ces données sont comptabilisées chaque année par différentes institutions telles que l’INSEE, l’ADEME etc, les notre nous viennent du Commissariat Général au développement.



Source : Voici, dans le détail, la répartition de l’empreinte carbone de la France (INSEE)

> En divisant cette empreinte carbone de 750 millions de tonnes de CO2 par le nombre de français.es, on arrive à une empreinte carbone d’environ 11,5 T/CO2e par personne et par an. En moyenne, elle est répartie de cette manière:

Empreinte carbone France - Infographie Julie BLanc
Source: Save4planet

Est ce que tou.te.s les francais.es émettent autant de CO2 ? 

Pas du tout, l’INSEE a fait une étude très intéressante sur l’empreinte carbone des ménages en fonction de leur revenu. La conclusion ? Les ménages les plus riches émettent beaucoup plus de CO2 que les moins aisés, les premiers ont souvent des logements plus grands, ils voyagent plus, consomment plus etc.


Source: Alternatives Economiques

3. Comment calculer son empreinte carbone ?


3.1 Particuliers : calculer son empreinte carbone


Le calcul de votre empreinte carbone se fera souvent à partir d’un questionnaire dans lequel vous rendrez compte de vos habitudes alimentaires, de la consommation d’énergie de votre logement, du nombre de kilomètres que vous parcourez en voiture/train/avion etc. 


Il existe de nombreux calculateurs d’empreinte carbone, on en a essayé plusieurs et on pense que celui mis à disposition par l’ADEME (l’agence de la transition écologique) est le meilleur. Il est précis, ludique, mais surtout publique et Open Source (tout le monde peut s’en servir et utiliser le calculateur sur son site etc).


→ Le questionnaire de l’ADEME est un outil précis pour calculer son empreinte carbone.

Concrètement, comment fonctionnent ces calculateurs ?

Pour chaque activité ou type d’achat, vos données seront converties en kilos de CO2 via ce qu’on appelle des “facteurs d’émissions”.


Par exemple, pour 1 kwh d’électricité en France, il est émis 0,052...kg CO2. Mais si vous n’avez pas à disposition le nombre de kwh consommés, il est également possible d’estimer l’empreinte carbone à partir de vos dépenses en électricité, grâce à un facteur d’émission qu’on appelle “ratio monétaire”, qui sera moins précis. Pour 1€ de dépense en électricité, il est émis 0,37kg deCO2.


Il existe donc différentes façons de calculer l’empreinte carbone d’une activité ou d’un achat. 

Concrètement, cela veut dire que les calculateurs d’empreinte carbone ont un niveau de précision plus ou moins élevé en fonction des informations demandées et des facteurs d’émission utilisés.

Autres exemples :

Exemple 1 : Vols en avion 


Certains calculateurs vous demanderont le nombre d’avions que vous prenez chaque année, d’autres vous demanderont le détail précis de vos trajets en avion. La seconde manière de calculer l’empreinte carbone de vos vols est beaucoup plus précise !

Exemple 2 : consommation de boeuf


> D’autres ratios physiques découlent de calculs, par exemple : de nombreuses études ont cherché à calculer les émissions induites par la production d’un kilo de bœuf. En prenant la moyenne des résultats de ces études, on peut connaître l’empreinte carbone de votre consommation de bœuf en vous demandant combien de fois vous en mangez chaque semaine. 


Exemple 3 : achats de livres

> Les ratios monétaires permettent de calculer son empreinte carbone à partir d’une dépense. Par exemple, si on sait qu’un livre neuf émet en moyenne 1.1kg de CO2, et coûte en moyenne 6€50, on pourra connaître l’empreinte carbone de vos achats de livres en vous demandant combien vous dépensez chaque année! 

> Les ratios monétaires sont souvent appliqués pour les achats liés à l’habillement, au loisir, à l’électronique ou à l’électroménager. Ils permettent de rendre le calcul de votre empreinte carbone plus rapide et plus ludique.

Vous avez mesuré votre empreinte carbone mais vous vous demandez comment l’interpréter ? Le convertisseurs CO2 mis en place par l’ADEME donne des images éloquentes pour comprendre ce que représente votre empreinte carbone.



Vous savez maintenant ce qui se cache derrière les questionnaires qui calculent votre empreinte carbone. Le résultat n’est bien sûr pas précis à la dizaine de kilos près, mais il donne un ordre de grandeur intéressant!

3.2 Calcul de l’empreinte carbone d’un Etat


> C’est un peu le même principe que pour calculer son empreinte carbone personnelle, l’échelle est juste différente! On utilise les ratios physiques et monétaires liés à la production et à la consommation. On va donc compter le nombre de litres d'essence achetés par le pays, le nombre de m2 construits, le nombre de télévisions achetées etc sur l’ensemble du territoire. 


3.3 Bilan Carbone d’une entreprise


> Il permet de calculer l’empreinte carbone de votre entreprise. Chez Sami, on se sert de la méthodologie mise en place et certifiée par l’ADEME. On fait le calcul de vos émissions en analysant vos dépenses, les caractéristiques de vos locaux et les habitudes de vos employé.es. On y applique les différents ratios expliqués plus haut (ceux ci sont calculés par des études sérieuses et vérifiées, concentrés dans la base de données de l’ADEME).


> Ce travail permet de connaître précisément votre empreinte carbone, il nous permet de vous donner des pistes pour réduire l’impact de votre entreprise et pour engager votre entreprise pour le climat!

Conclusion

Si l’empreinte carbone, qui ne prend pas en compte la pollution, l’extinction de la biodiversité etc, n’est pas parfaite, elle reste un outil très intéressant et important à utiliser. 

Elle permet de mesurer l’impact de nos activités sur le climat. Elle est facile à comprendre et à prendre en main, permet de pousser à l’action et de voir rapidement des résultats (si on devient végétarien ou qu’on limite l’utilisation de la voiture, notre empreinte carbone baisse drastiquement). De plus, si on réduit notre empreinte carbone, nos autres dégâts environnementaux devraient aussi diminuer!



Réalisez le Bilan Carbone de votre entreprise
Sami accompagne l'engagement environnemental des entreprises
Articles recommandés pour vous
Empreinte carbone
16/7/2021
Quelle est la définition des Scopes d’émissions 1 2 3 ?
Les différentes méthodologies de comptabilité carbone divisent les émissions de GES en Scopes 1,2 et 3. Définition et retour sur ce terme.
Empreinte carbone
16/7/2021
Qu'est ce que l'empreinte carbone ? Définition et Calcul
L'empreinte carbone est un outil très intéressant pour connaitre l'impact de nos vies sur le climat. Aujourd'hui revenons sur la notion d'empreinte carbone, sa définition et ses modes de calcul.
Actualités
16/7/2021
Loi Climat : un Rendez Vous Manqué pour accélérer l’Engagement des Entreprises?
La loi Climat et Résilience, qui devrait reprendre "sans filtre" les propositions de la CCC, a été, selon nous et plusieurs observateurs, vidée de sa substance. Retour sur ce rendez vous manqué.